Maison Arlabosse

Historique de la Maison Arlabosse

Le premier février 1901, Henri ARLABOSSE, fonde, à Millau, son magasin de nouveautés. Il répond ainsi aux modes du temps, éprises d'élégance et d'urbanité.Sur le boulevard Sadi Carnot, récemment ouvert aux millavois, quatre devantures proposent leur coton, laine et soie, toiles, voiles, batistes et calicots, autant de tissus que de clientes ravies de se les procurer. Un succès brutalement interrompu par la Grande Guerre de 1914.

La paix revenue, Henri ARLABOSSE reprend en main son négoce et le développe associé à ses fils, Henri et Jean-Marie, il ajoute trois voyageurs aux commis déjà présents, voitures à cheval puis automobiles sillonnent la région du Sud Aveyron. Les marmottes, bourrées d'échantillons, s'offrent au choix des trousseaux et des besoins domestiques.

L'affaire prospère et s'établit quand sonne le tocsin de la Seconde Guerre Mondiale en 1939. La mort du fondateur puis un an plus tard, le décès accidentel de son fils Jean-Marie, ajoutent au malheur du temps. Henri, deuxième du nom, demeure, seul, face au désastre : le magasin épuise ses ressources, les étagères se vident, les voyages cessent, quelques tickets de rationnement permettent encore de contenter chichement une clientèle démunie.

Mais, en 1947, une fois encore, la Maison se redresse. Henri ARLABOSSE, aidé de son propre fils, la relève sans faiblir. Tous deux concentrent la vente sur la cité. Le tissu au mètre permet la petite robe, le manteau d'hiver, le tailleur de saison, toiles et tout le linge de Maison emplissent les rayons; les clientes reviennent, confiantes et fidèles, chaudement accueillies par un personnel très attaché au magasin.

A la mort de son père en 1969, Henri ARLABOSSE, troisième du nom, gère à son tour le magasin et maintient avec talent son renom d'accueil et de service. La présentation des tissus magnifie les vitrines de par les lignes, les formes et les couleurs. Les clientes admirent, entrent, papotent autour de l'antique poêle qui, l'hiver, réchauffe les doigts engourdis. La vente est vivante, sûre et confortable.

Le premier Juillet 2001, André-Guilhem TUFFERY, arrière petit-fils du fondateur, accepte alors de succéder à son oncle. Il respecte le style de l'entreprise mais lui insuffle l'élan généreux de sa foi en l'avenir. A l'exemple de son bisaïeul, il adapte ses articles aux modes et goûts du siècle nouveau. La clientèle suit, satisfaite et rajeunie. Il s’intéresse aussi aux techniques récentes de vente et répond aux exigences des gîtes et autres collectivités.

Depuis 1901, le magasin Henri ARLABOSSE n'a jamais perdu son caractère ni son cachet. Le vieux poêle, certes, ne brûle plus, mais attire toujours l'aimable curieuse. La caisse brille encore de ses ors belle époque. Le parfum des étoffes garde sa douce et subtile âcreté. La façade, entièrement restaurée à l'identique, en 2015, offre aux passants son charme d'origine. Et, chaque année, à Noël, les vitrines animées invitent au rêve le chaland citadin ou de passage.

Quant à la devise du fondateur, « l’Économie par la qualité », elle guide et inspire toujours l'esprit de la maison.

Les "fameuses" vitrines de Noël de la Maison Arlabosse

Actualités

09/10/2019 - Nouvelle Gamme de Couettes et Oreillers disponibles à la Maison Arlabosse Millau

07/11/2017 - Bienvenue sur le site Internet de la Maison Arlabosse !

En savoir plus

Haut

Suivez-nous